Présentation

BIENVENUE SUR LE BLOG DU COLPORTEUR D’IMAGES
Le Colporteur d’images c’est quoi ?

Le Colporteur d’images c’est un dispositif de projection itinérante de courts-métrages en région Occitanie, il est porté et incarné depuis 2011 par Fabrice Godard.

Ce projet est une co-production de l’association La Trame et du collectif Les Vidéophages de Toulouse et l’association La Trame, ayant pour objectif, entre autres, de favoriser la diffusion de courts-métrages hors des lieux spécifiques à la diffusion audio-visuelle pour surprendre un public peu habitué à ce genre de pratiques culturelles.

Un court-métrage c’est quoi ?

Un court-métrage c’est un film de courte durée.  Le court-métrage peut se décliner en autant de catégories que le long-métrage (fiction, documentaire, animation, expérimental, etc.).

Leur courte durée permet une grande liberté de création en s’émancipant des formats de réalisation conventionnels. Souvent plus faciles à produire, ils permettent à de jeunes réalisateurs talentueux de se faire remarquer et à la pratique amateur de se diversifier.

Le court-métrage ce n’est pas nouveau, les premiers films de l’histoire du cinéma en étaient de parfaits exemples. Aujourd’hui encore, beaucoup de réalisateurs aguerris utilisent ce format court pour créer des œuvres plus personnelles, engagées et percutantes.

Les circuits de diffusion habituels pour ce genre de films restent assez confidentiels et marginaux en se limitant le plus souvent à des diffusions dans le cadre de festivals dédiés. Leur durée de vie publique dépasse donc rarement les deux ans et c’est pourquoi nombre de ces films resteront inconnus d’une immense majorité de spectateurs.

Comment monte-t-on une programmation de courts-métrages ?

Une grande partie des courts-métrages diffusés par le Colporteur d’images proviennent du fonds des Videophages de Toulouse qui collectent depuis 1996. A cela s’ajoute une veille permanente des nouvelles créations lors des festivals nationaux et internationaux de courts-métrages et bien évidemment la rencontre de réalisateurs-trices soucieux-ses d’une diffusion plus large. Si certains films sont libres de droits, d’autres nécessitent un accord préalable du réalisateur ou de l’ayant droit afin de pouvoir être diffusés.

En fonction de la thématique choisie, le Colporteur d’images amorce une recherche pour sélectionner les courts-métrages selon différents critères de pertinence, de qualité artistique et d’équilibre dans la programmation en termes de durées et de genres.

« Le choix des films et leur ordre de passage ne sont pas anodins, l’ensemble de la programmation est comme le montage de séquences dans un film, j’aime y voir un
fil rouge, une narration. Les films doivent provoquer une émotion chez le spectateur. » Fabrice Godard

Chaque programmation du Colporteur d’images contient en moyenne 10 courts-métrages regroupés autour d’une même thématique pour une durée totale de 1h30.